MORSÜRE

1984

45t 4 titres | (p)&(c) 2016 Mémoire Neuve | MN026 | 300 copies | Épuisé

TRACKLIST

FACE A : M.A.D. - Morsüre

FACE B : Neither pity, nor remorse - L'irrémédiable


HISTORIQUE

Morsüre naît en janvier 1984. La première formation comprend deux guitaristes, un bassiste chanteur et un batteur. Mais très vite, des divergences musicales apparaissent, contraignant Morsüre à sévir sous la forme d'un power trio. A partir de mars 1984, Morsüre peut alors assouvir sa soif, toujours grandissante, d'hyper-violence. Pendant cinq mois, Morsüre s'est forgé un répertoire, alliant originalité, technique et démence dans l'absolu, franchissant une à une les étapes qui doivent les mener vers ce qui est leur leitmotiv : "être le groupe le plus speed du monde". Dès lors, dans leur quête perpétuelle de la folie, ils se sont adjoints les offices d'un chanteur fou qui, libérant le bassiste de cette tâche, a permis au groupe de poursuivre sa course vers l'extrémisme musical.

Ainsi, vous qui associez votre esprit à la "Mutual Assured Destruction", soyez sûrs que vous entrez dans les territoires de l'ultime violence sans aucun espoir d'en sortir. Car le Larousse est formel : Morsüre, effet nuisible quelconque, attaque violente, action de l'acide entamant le métal.

Action, car il s'agit bien là d'agir. Il ne s'agit pas de l'agitation fébrile qui anime l'être humain, mais de détruire pour créer un monde parallèle, monde de joie dans la haine, de force dans la domination. Pour cela, Morsüre utilise les moyens dits traditionnels : son action se situe dans un plan musical, paraît-il entre le Hardcore et le Metal. Mais en réalité, Morsüre évolue dans un monde sans frontières, avec l'irrationalité de ses mouvements. Expression dans la lucidité d'une folie extrême, ils refusent le statut d'être humain, pour revendiquer rageusement l'appartenance à une ethnie réellement différente.

Acide, car il s'agit bien ici d'une réelle alternative au Metal, cette musique rationnelle et naturellement humaine, se perdant dans la simplicité.

Morsüre introduit une discontinuité dans l'histoire de la musique, lui ôtant son essence première, remplaçant harmonie et mélodie par l'ultime violence. Vous qui, par G.B.H et Venom, êtes déjà parvenus à sortir du peuple gluant, serez par une logique implacable conduits à idolâtrer Morsüre.