TNT

Post Mortem

LP 9 titres | (p)&(c) 2009 Mémoire Neuve | MN006 | 300 copies | Epuisé

TRACKLIST

FACE A : Sexy Girl - Hey Toi ! - Star - Elle

FACE B : Longue Route - Les Bars - Cherche - Le Tueur de Fous - Instrumental


HISTORIQUE

L'histoire de TNT remonte à 1978 lorsque Philippe Manca (guitare, ex-BLACKTIDE) et Jean-Pierre Cahen (guitare) s'adjoignent dans un premier temps les services de Jean-Marc Gilbert (batterie) et de Marc Louvigné (basse), tous deux ex-LABYRINTHE. Suite au split de LABYRINTHE, leur chanteur Ted Zytynski rejoint à son tour TNT. Le line-up est ensuite renforcé par l'arrivée d'un nouveau batteur, François Kurtz (ex-VOIE DE FAIT). Le groupe va évoluer ainsi pendant environ deux ans, puis se mettre très vite à accoucher de compos originales, après avoir exécuté comme beaucoup de groupes débutants des reprises de LED ZEPPELIN, U.F.O., TED NUGENT... et 'T.N.T.' d'AC/DC !

Au début de l'année 1980, après que le groupe ait connu des problèmes au poste de bassiste, Gérard Mottée (ex-EMPIRE, STRATAGEME et ABRIAL STRATAGEME GROUPE) le rejoint à la suite d'une rencontre dans un magasin de musique des environs de Pigalle. Peu de temps après, avec l'aide d'Yvan Taïeb, le groupe enregistre dans son local de répète une démo 4 titres incluant les premières versions de 'Cherche', 'Star' et 'Le Tueur De Fous'. Après avoir joué quelques concerts dans des régions comme le Jura, le groupe se sépare de François mi 80. Gérard leur présente Farid Medjane (ex-AIRLINE) qui devient leur nouveau batteur. TNT parvient à susciter l'intérêt de Dreyfus Disques, label pour qui Ted travaille et qui s'occupe notamment de Jean-Michel Jarre. Le label met à leur disposition le studio Ferber et leur propose d'enregistrer des maquettes. Il leur adjoint Lionel Rotcage, directeur artistique à la mode à l'époque, mais le courant entre lui et TNT ne passe pas, laissant ainsi les espoirs de deal avec Dreyfus derrière eux. Pour l'anecdote, le groupe passera aussi sur une offre d'album émanant d'NRJ, radio alors balbutiante...

Grâce à l'impulsion de leur manager Bernard Bayle, le groupe se voit offrir l'opportunité d'enregistrer au magnifique studio Vénus à Longueville pour un éventuel album. Pendant un mois, le groupe se retrouve ainsi en 'lock out' dans un superbe environnement où la plupart de ses compos sont captées sur bandes (disparues semble-t-il à tout jamais).

Avec ce nouveau line-up, le groupe parvient à faire de plus en plus de concerts, jouant dans des lieux très connus à l'époque, comme la fabuleuse discothèque Le Grillon (lieu alors mythique pour les Hard Rockers parisiens), le Théâtre Sorano, l'Hippodrome de Pantin (lors d'un festival 'Rock Against Prison' avec des pointures comme OCEAN et LITTLE BOB STORY !), ou encore le Golf Drouot. C'est d'ailleurs au cours d'une de leurs apparitions dans ce lieu légendaire que TNT vit Brian Johnson monter sur scène pour interpréter avec eux le légendaire 'T.N.T.' !

Le printemps 1981 voit le groupe se séparer de Gérard. TNT s'adjoint les services de Frédéric Morisset, ex-guitariste de ROLL'S DE LUXE, devenu bassiste pour l'occasion. Pour l'anecdote, Farid avait déjà joué avec Frédéric au sein de ROLL'S DE LUXE. Frédéric met son expérience dans le domaine du son au service du groupe, et enregistre une nouvelle démo 6 titres comprenant 'Sexy Girl' (instrumental), 'Les Bars', 'Cherche', 'Star', 'Elle' et 'Longue Route'. Avec cet enregistrement, TNT apparaît aussitôt comme un des groupes de Hard Rock les plus fabuleux que la France ait connu en ce début des années 80. Rien de moins ! 1981 est aussi l'année durant laquelle leur manager leur permet d'apparaître dans la série 'Les Cinq Dernières Minutes', dans un épisode intitulé 'Dynamite et compagnie', filmé fin 81 et diffusé le 15 décembre 1982, dans lequel le groupe se trouve rebaptisé DYNAMITE. Il serait quasiment impossible de décrire la surprise, que dire, la stupéfaction des Hard Rockers devant leur poste de télévision ce jour là ! Un groupe de pur Hard Rock, quasiment inconnu sur le plan national, expliquant les subtilités du genre à l'inspecteur Ménardeau et au commissaire Cabrol, et interprétant une version live inoubliable du morceau 'Le Tueur De Fous'. Le groupe enchaîne les concerts essentiellement en région parisienne, et ouvre en mars 1982 pour Rory GALLAGHER au Palais d'Hiver à Lyon.

Après un changement de management, désormais Pierre Freling Management, le groupe se voit proposer un enregistrement pour la sortie d'un 45 tours deux titres : 'Les Bars' et 'Cherche'. Ce disque ne sera hélas jamais réalisé, même si un acetate existe. Pendant cette période, Farid, après avoir auditionné pour TRUST, se verra offrir à deux reprises le job de batteur pour le 'big band' français, mais déclinera l'offre à chaque fois, préférant continuer l'aventure TNT. A la même période, le producteur Alain Vauge (Alain Vauge Productions) leur propose d'enregistrer un album, et TNT commence l'enregistrement de sessions dans un studio de Vincennes. Malheureusement, le groupe se sépare et l'histoire n'ira jamais à son terme. Alain Vauge met fin à ses jours peu de temps après.

L'histoire de TNT se finit donc au début de l'année 1983, au moment même où l'une des scènes les plus glorieuses du Métal français apparaît. Le groupe aura heureusement laissé comme héritage quelques enregistrements qui n'ont pas vieilli d'un poil en intensité et en pureté, et que vous trouverez sur cet album posthume 'Post Mortem'.

On retrouvera Philippe quel-que temps après dans KLAXON mk III, puis dans The TEAM avec des ex-SORTILEGE, une ex-VIVA et un ex-KILLER (suisse). Farid rejoindra OCEAN et finalement TRUST (entre autres !). Frédéric deviendra ingénieur du son, puis rejouera de la guitare pour Demi Evans. Gérard rejoindra de nouveau ABRIAL'S. Jean-Pierre compose et 'jam' avec des musiciens sur la région toulousaine. François joue toujours dans un groupe de reprises, STICKY FINGERS. Ted travaille actuellement à Ibiza.

Laurent Ramadier - Septembre 2009
www.truemetal.org/snakepit/